On veut nous faire croire qu'HADOPI en plus de sauver le marché du disque (qui de toute façon doit périr) va sauver Hollywood.

Je pense que je peux facilement affirmer qu'on n'a jamais autant télécharger de films et pourtant malgré la crise (grâce à ?), les chiffres de Médiamétrie montrent une augmentation de la fréquentation des salles obscures.

Comme quoi le problème est loin d'être aussi simple que ce qu'on veut bien nous le dire !