Depuis le lancement de Firefox 1.0 il y a 3 ans, moment auquel Firefox comptabilisait quelque chose comme 8 millions d'utilisateurs à aujourd'hui, où ce nombre dépasse très certainement les 125 millions, toujours selon John Lilly, on peut dire que les petits gars de chez Mozilla ont fait du bon boulot. C'est ce qui permet à encore plus de diversité d'exister, ce qui donne par exemple  à Apple l'opportunité de lancer aujourd'hui Safari sur Windows, même si Steeve Job ne leur en est pas trop reconnaissant. Il faudra que je revienne sur Apple, entreprise à la fois la plus éloigné des idéaux du Libre et en même temps en position, selon moi, d'être son allié objectif dans plusieurs domaines.

C'est donc une bonne chose que ce succès, mais je me souviens des débuts quand Firefox était encore un phénomène très interne au Logiciel Libre et où Tristan Nitot écrivait :

Firefox gagne des centaines de milliers d'utilisateurs tous les jours, dont beaucoup sont des gens qui ont toujours utilisé IE et n'ont jamais entendu parler de logiciel Libre.

On pouvait voir l'ébullition que la sortie et la croissance de Firefox suscitait dans le monde du Libre, que ce soit chez Framasoft ou Ploum. Je me souviens moi-même de discussions où nous voyions Firefox et son beau logo comme une opportunité de promouvoir le Logiciel Libre dans son ensemble. Mozilla utilise Firefox pour promouvoir le choix et l'innovation... et les standards, promouvons le libre par Firefox.

Encore une fois, il est bien que Firefox, sorte peu à peu de son ghetto libriste, de développeurs et de geeks en tout genre. C'est bien pour Firefox, bien pour Mozilla, bien pour sa mission et donc bien pour le web et ses utilisateurs, et bien aussi pour le Libre. A condition de ne pas oublier ce que Firefox doit à ce mouvement. Je sais que ceux qui travaillent dessus ne l'oublient pas et le disent même, mais il n'est jamais mauvais de le rappeler.

Firefox a réussi à changer la donne, là où son ancêtre Netscape a échoué, puis d'autres, tel Opéra, grâce à son développement Libre qui lui garantit un développement performant par de nombreux développeurs compétents de part le monde, une communauté pour diffuser le produit, et même des  communautés localisés, notamment en français. Communauté pour développer un produit performant et adapté, grâce aux développeurs et au retour d'expérience des utilisateurs que le Libre sait bien prendre en compte, communauté pour promouvoir le produit et encore mieux, les valeurs qu'il véhicule. C'est aussi grâce à son développement ouvert que le projet Firefox peut générer un tel écosystème d'extensions.

Firefox est un très bon logiciel et c'est parce que c'est un logiciel Libre. En promouvant Firefox, on promeut le Libre, de plus, on rend service à l'utilisateur en lui offrant une meilleur expérience immédiate du Web, mais en promouvant Firefox on soutient la diversité et donc les standards et donc ce qui fait la base d'Internet et donc un meilleur Web à long terme.

C'est donc bien que Firefox soit utilisé par des gens qui ne savent pas ce qu'est un logiciel Libre, promouvons Firefox auprès d'eux, mais n'oublions pas que c'est un Logiciel Libre !