Commençons par les dernières statistiques de Xiti concernant l'utilisation de Firefox. Je ne les commenterai pas dans le détail. Vous aurez toutes les informations sur l'article de Xiti et vous pourrez également vous référez au billet de Tristan Nitot (en anglais).

Un mot cependant. Selon les statistiques de Xiti, la part de visites de Firefox en Europe a gagné près de 7 points en un an, et 3.7 points sur les 4 derniers mois. Je trouve que c'est très bon signe. J'avais l'impression que la progression se tassait un peu. J'avais peur qu'une fois les internautes les plus aguerris acquis à la cause de Firefox ainsi que ceux dans leur sphère d'influence, il reste toujours un grand nombre d'utilisateurs très difficile à convaincre d'aller voir plus loin que les logiciels estampillés Microsoft présents par défaut sur leur machine. Il semble que non.

Mon grand espoir est que l'informatique est de plus en plus présent et de plus en plus utilisé dans la vie de tous les jours. Des gens qui n'utilisaient, jusqu'il y a peu, presque pas d'ordinateur, n'imaginent aujourd'hui plus vivre sans internet. D'autres pratiquent depuis des années maintenant. La maîtrise de l'informatique s'améliorant, la défiance à son égard et à celui de la nouveauté devrait s'estomper de plus en plus. On peut imaginer que de plus en plus de monde osera se tourner vers des solutions alternatives.

J'ose donc espérer qu'il sera de plus en plus difficile pour les entreprises propriétaires de verrouiller leurs clients. Pourtant la route est encore longue, mais il semble que Mozilla réussisse avec succès sa mission de rétablir le choix et l'innovation sur internet. En témoigne, en plus de ces statistiques, le récent portage du navigateur Safari sous Windows, comme l'expliquait d'ailleurs récemment Tristan Nitot, c'est une excellente nouvelle pour le Web et les standards, et pour Mozilla. Une question se pose encore : A quand Safari sous Linux ?

Drapeau Slovène

Pour en revenir à nos statistiques, il semblerait que Firefox soit même devenu le navigateur le plus utilisé en Slovénie devant IE avec 47,9% des visites. Vive la Slovénie !

Pour finir, un autre pays européen, mérite toute notre attention. En effet, les députés italiens décident de passer leurs postes de travail sous Linux, à la suite de leurs homologues français. Linuxfr met en avant les avantages en terme de Sécurité, d'Indépendance technologique et d'Economie. Décidément le libre progresse encore !